Conseil national du numérique : Une naissance placée sous le signe du népotisme

Eric Besson, le ministre socialo-sarkoziste de l’économie numérique a nommé Pierre Kosciusko-Morizet, PDG de PriceMinister et frère de l’ancienne secrétaire d’Etat au Numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, a la tête du groupe de travail chargé de mettre en place le conseil national du numérique qui sera chargé d’orienter le gouvernement pour les prochains projets de lois concernant internet, montrant ainsi qu’il est plus facile de chasser le sans-papiers que le conflit d’intérêt et les liens du sang.

Au moins, peut on espérer que cette girouette qui avait déposé un projet de loi en 2003 contre les DRM et la loi DADVSI avant de chanter les louanges des mêmes DRM dans son Plan Numérique 2012, change suffisamment encore d’opinons au cours de ses futures trahisons, pour en rendre son ministère ingérable et ruiner toutes les tentatives de mise sous tutelle de l’internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*