La dictature tunisienne pirate les mots de passe internet !

Anonymous s'attaque à Ben Ali.

L’Agence tunisienne d’internet s’empare des identifiants Facebook, pour mieux fliquer et intimider les opposants.

L’agence tunisienne  d’internet (ou ministère du contrôle de la Vérité) s’empare des identifiants Facebook, pour mieux fliquer et intimider les opposants.

L’Agence tunisienne d’internet (ou ministère du contrôle de la Vérité) pirate les comptes des utilisateurs de Yahoo!, Google et Facebook.
Le FAI injecte dans les pages du code Javascript pour récupérer les identifiants de connexion et les mots de passe.

Le FAI qui est sous tutelle du « ministère des Communications » (ou ministère de la Vérité), est accusé par les défenseurs de la liberté et les opposants du videur de boite de nuit Ben Ali le « gominé », de disposer d’un trop large pouvoir dans le pays (euphémisme!). Ils accusent également la police (sabre-peuples et tortionnaires) de vouloir prendre le contrôle de leur pages Facebook, outil vital de communication dans un pays soumis à la censure (nouvel euphémisme!).

Le site du FAI n’est plus accessible grâce à l’excellent boulot des Anonymous qui ont saturé le site, et que l’on ne saurait trop remercier!

Rappelons que les opposant parlent d’une vingtaine de morts et que  le syndicat de l’industrie informatique ne se fatiguera pas à rappeler qu’il est totalement solidaire avec les révoltés tunisiens !

Solidarité de classe !
Solidarité internationale avec la lutte des classes tunisienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*